Serials members header



Souvenez-vous, il y a quelques mois, alors que la France retenait son souffle et ne vivait plus qu'au rythme des passes de Zidane et des arrêts de Barthez, un évènement plus anodin mais au résultat tout aussi heureux se déroulait. Evènement anodin, disais-je, sauf pour Menard, qui, l'ame gonflée d'un bonheur non dissimulé, pérorait fièrement sur le récent succès de son rejeton à cette traumatisante épreuve pour notre jeunesse qu'est le baccalauréat, et avec mention s'il vous plait.

Dans un élan d'amour paternel, Menard lui fit don de ce qu'un père peut offrir de plus beau à sa descendance, à savoir des conseils avisés. Ces conseils portaient spécifiquement sur une méthode infaillible pour s'enrichir rapidement. Pour s'assurer qu'il resterait une trace écrite des dits-conseils, le papet s'empressa de dégainer son Netscape Composer et rédigeat le tout en hacheteumeuleu pour le diffuser ensuite sur le ouaibe. Si vous avez raté cet épisode, vous pouvez toujours aller voir pour comprendre de quoi je parle.

Si vous lisez attentivement ce texte et notamment cette page , vous y lirez la chose suivante, je cite, 2 points ouvrez les guillemets ...c'est que de mon temps ça existait pas S. C'est tout. Les maths non plus.

Point n° 1 :Menard reconnait explicitement être né bien avant l'invention des maths

G rien capté, j'veux qu'on m'explique encore


Serials members header